Combattants venus de la Mer
Bonjour,
Pour nous rejoindre : "S'enregistrer".
Dès votre inscription communiquer votre identité et matricule.
En fonction de vôtre réponse un modérateur vous contactera, vous recevrez un code d'accès.
Passage obligatoire "Bureau d'Embarquement"
, présentation succincte aux membres du Forum.
Présentez vous dès votre premier message si vous ne voulez pas avoir un compte invalidé.

C'est une politesse qui ne prends que quelques minutes...

Déjà membre ? "Connexion".

Merci de vôtre compréhension.
Amicalement

Pour nous rejoindre merci de vous présenter aux membres dans le bureau embarquement dès réception de vôtre code d'accès et surtout dès vôtre première visite,merci . Les propos racistes et autres manifestations de ce genre sont proscrits et entraînent l'annulation du compte

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

M. le contre-amiral Isnard (Laurent, Daniel, Bernard) est nommé commandant des opérations spéciales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

looping974

avatar
Major
Major
M. le contre-amiral Isnard (Laurent, Daniel, Bernard) est nommé commandant des opérations spéciales à compter du 1er septembre 2016

peut-être me trompe je mais il me semble que c'est la premier fois qu'un Marine est patron du cos


pour mémoire le cos c'est

composante spéciale de l'Armée de terre :
commandement des forces spéciales terre (BFST), basée à Pau :
compagnie de transmissions de la BFST, basée à Pau,
1er régiment de parachutistes d'infanterie de marine (1er RPIMa), spécialisé dans les actions terrestres commandos du type RAPAS (recherche aéroportée et actions spécialisées), basé à Bayonne,
13e régiment de dragons parachutistes (13e RDP), spécialisé dans le renseignement militaire en milieu hostile, basé à Martignas-sur-Jalle,
4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS), une unité d'hélicoptères basée à Pau,
composante spéciale de la Marine nationale :
force des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO) :
commando Hubert (action sous-marine et contre-terrorismeN 1),
commando Jaubert (assaut et contre-terrorismeN 1),
commando Trépel (assaut et contre-terrorismeN 1),
commando de Penfentenyo (reconnaissance),
commando de Montfort (appui et destruction à distance),
commando Kieffer (commandement et appui opérationnel, technologies de pointe),
commando Ponchardier (soutien logistique et appui aux opérations spéciales) ;
composante spéciale de l'Armée de l'air :
brigade aérienne des forces de sécurité et d'intervention (BAFSI) :
commando parachutiste de l'air n° 10 (CPA 10),
escadron de transport 3/61 Poitou,
escadrille spéciale d'hélicoptères (ESH), sur EC-725, « co-localisée » à Pau avec le 4e RHFS de la BFST.

cyriaque

avatar
Elève officier
Elève officier
Très bien et merci pour l'instruction:

pince

avatar
Maistrancier
Maistrancier
Martinez a commandé le COS.

looping974

avatar
Major
Major
toutes mes excuses j'avais oublié le contre-amiral Martinez

sakos42

avatar
Major
Major
Merci pour l'info de tout les corps d'armée composant les forces spéciales

Bruno

avatar
Admin
Merci !


_________________


Merci de ta visite Invité Wink

Le Troll vous salue bien !
EV du 27/05/69 Mle 056910625 Hourtin, École des Fus cours Fournier BE 137, stage commando, stage para n° Brevet 294243,incorpo à Trépel le 15/01/70 2ème section, PA Arromanches et PA Clemenceau, La Bidassoa et autres fonds plats comme touriste, puis embarquement sur le CDF Cassard le 21/07/71.

Méz


Maître
Maître
Félicitations à lui et bonne affectation !
Beaucoup de bonnes missions pour nos marins Wink

cyriaque

avatar
Elève officier
Elève officier
On devrai commencer les missions par le ménage en France, mais un vrai ménage! La gangrène est chez nous et elle mange déjà le genoux.

looping974

avatar
Major
Major
cyriaque a écrit:On devrai commencer les missions par le ménage en France, mais un vrai ménage! La gangrène est chez nous et elle mange déjà le genoux.

certes le genou mais on a commencé par en haut pas par en bas Twisted Evil

pince

avatar
Maistrancier
Maistrancier
Réflexions quand aux futurs missions de notre armée



Armée française

Depuis un an, des signes apparaissent qui montrent que l’armée — notamment l’armée de terre — pourrait avoir entamé une réflexion approfondie et discrète, pour ne pas dire secrète, sur une possible intervention face à des explosions qui éclateraient dans certaines zones du pays. Soyons clair : l’armée se poserait principalement la question d’une intervention programmée avec, comme objectif, des opérations contre des banlieues de plus en plus islamisées et criminalisées.
> Les signes avant-coureurs de telles initiatives existent et sont à prendre au sérieux.
> Premièrement : il y eut, suite à l’action du général Piquemal à Calais, la lettre ouverte de trois généraux français 2e section. La conclusion de ce courrier correspondait à celle de nombreux militaires (une bonne partie d’entre eux vote FN) : « Vous devez, Monsieur le Président, prendre la mesure de l’indignation que ce paradoxe provoque dans le cœur de beaucoup de Français… Il convient, au lieu de s’acharner sur un soldat, fût-il général et patriote, de rétablir l’ordre public à Calais, ce qui suppose l’éradication de la “jungle” et le renvoi de tous les clandestins dans leurs pays d’origine. »
> Quand on connaît le milieu militaire, on devine que cette lettre n’était pas le simple ressenti de trois ex-patrons de l’armée. La camaraderie, la fraternité même qui existent entre officiers attestent que cette lettre reflète probablement le sentiment de nombreux chefs militaires d’active obligés de rester dans l’ombre.
> Deuxièmement : les mots forts du général de gendarmerie Soubelet qui, négligeant son devoir de réserve, déclare dans son livre Tout ce qu’il ne faut pas dire : « Si les délinquants condamnés ne peuvent pas être incarcérés, ils continuent leurs activités avec, en outre, cette sensation de défier le système et de pouvoir échapper à la sanction.
Il est temps d’arrêter l’hypocrisie et d’affronter les difficultés telles qu’elles se présentent et où elles se trouvent. »
> Troisièmement : un communiqué de l’armée de terre du 1er juin 2016 : « Placé sous l’autorité directe du chef d’état-major de l’armée de terre, le commandement terre pour le territoire national est appelé à devenir un véritable “pôle d’excellence” dédié à l’anticipation, à la préparation et à l’engagement opérationnel sur le territoire national. »
> Quatrièmement : la création d’une Garde nationale de près de 200.000 hommes, divisée en plusieurs réserves opérationnelles, militarisée et territorialisée, avec pour but de répondre efficacement aux menaces de tous ordres susceptibles de frapper sur notre sol, notamment le terrorisme et les catastrophes naturelles, mais aussi des troubles graves plus probables aujourd’hui. On voit bien l’intérêt d’une telle force pour l’armée si la situation basculait, surtout que les capacités de l’active sont insuffisantes pour intervenir au même moment sur plusieurs foyers de subversion.
> Cinquièmement : dans son dernier livre, Un quinquennat pour rien, Éric Zemmour nous renseigne sur les plans de l’état-major : « L’état-major de l’armée sait qu’un jour viendra où il devra reconquérir ces terres devenues étrangères sur notre propre sol.cart Le plan est déjà dans les cartons, il a pour nom Opération Ronces. Il a été mis au point avec l’aide des spécialistes de l’armée israélienne qui ont transmis à leurs collègues français leur expérience de Gaza. La comparaison vaut tous les discours. »
> On le voit, les pièces du puzzle sont en train de s’imbriquer…
J.-P. Fabre Bernadac
Ancien officier de Gendarmerie
Diplômé de criminologie et de criminalistique

papa


Capitaine de Corvette
Capitaine de Corvette
merci

billygironde

avatar
Major
Major
Merci pour tout.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum