Combattants venus de la Mer
Bonjour,
Pour nous rejoindre : "S'enregistrer".
Dès votre inscription communiquer votre identité et matricule.
En fonction de vôtre réponse un modérateur vous contactera, vous recevrez un code d'accès.
Passage obligatoire "Bureau d'Embarquement"
, présentation succincte aux membres du Forum.
Présentez vous dès votre premier message si vous ne voulez pas avoir un compte invalidé.

C'est une politesse qui ne prends que quelques minutes...

Déjà membre ? "Connexion".

Merci de vôtre compréhension.
Amicalement

Pour nous rejoindre merci de vous présenter aux membres dans le bureau embarquement dès réception de vôtre code d'accès et surtout dès vôtre première visite,merci . Les propos racistes et autres manifestations de ce genre sont proscrits et entraînent l'annulation du compte

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le stage MEDICHOS à l’épreuve des fusiliers marins et commandos

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

looping974

avatar
Major
Major
https://www.defense.gouv.fr/marine/actu-marine/le-stage-medichos-a-l-epreuve-des-fusiliers-marins-et-commandos




Ce stage, qui s’est déroulé à Lorient, est organisé au profit du personnel de Santé qui soutient les Forces Spéciales ou appartenant à des antennes médicales conventionnelles. Au cours de cette semaine au sein de l’Ecole des fusiliers marins commandos, une quinzaine de médecins et d’infirmiers issus des commandos marine, de la Légion étrangère et du GIGN ont été préparés à évoluer en milieu hostile au sein d’un groupe de combat.

Trois équipes pédagogiques, chacune composées de médecins des Armées, d’infirmiers formateurs et de formateurs commandos marine, étaient réparties sur trois sites traditionnellement consacrés à la formation et à l’entraînement des fusiliers marins et commandos marine sur la région de Lorient.

La première équipe, installée sur l’Îlot Saint-Michel (îlot désert dans la rade de Lorient) conditionnait les participants avec une phase d’infiltration sur l’île puis une phase d’exfiltration de blessé. Le dispositif prévoyait la pose d’une perfusion à bord d’une embarcation type FUTURA.

Le deuxième lieu de simulation prévoyait la restitution d’un Poste Médical Avancé par les stagiaires. Cette reconstitution des abords d’un théâtre de guerre simulait l’arrivée d’une trentaine de blessés, plus ou moins graves, avec l’aide de plastrons et de mannequins. Les stagiaires, sous pression des simulations de tirs aux alentours du poste, devaient être en mesure d’assurer les premiers soins aux différents blessés arrivant par vagues.

La troisième et dernière épreuve était située au sein d’un complexe de 2500m2 d’ordinaire consacré à l’instruction au combat en milieu clos. L’objectif était de recréer les conditions d’une libération de ressortissants français lors d’une émeute en milieu urbain. Aspect tactique, gestion du stress, prise rapide de décision, tout était imaginé pour simuler une émeute dans les conditions du réel.

Ce haut niveau de réalisme dans les simulations des situations retrouvées au combat, combiné à l’alliance sur le terrain entre les soutenants « santé » et les soutenus « forces » font de MEDICHOS le stage de synthèse le plus abouti en matière de sauvetage au combat.

Méz


Premier Maître
Premier Maître
Nickel, la Marine a une place importante dans les Armées et pour la Gendarmerie: Je valide !
Merci pour le partage Looping cheers

guedal gilles


Quartier-Maître de 2ème classe
Quartier-Maître de 2ème classe
Super et je rejoins les propos du collègue.

Sakoyote


Maistrancier
Maistrancier
Merci pour ce partage

COLLEMANT Dominique

avatar
Maître-Principal
Maître-Principal
Super. Merci pour le partage.

Dominique

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum